You are here: News 2002

Scandale à l'inauguration des J.O. de Salt Lake City



"Le compositeur grec Mikis Theodorakis est en colère contre la télévision grecque, étant donné que pendant la cérémonie inaugurale des Jeux Olympiques d'Hiver de Salt Lake City, on n a pas mentionné que le "Canto Olympico" interprété par le "Mormons Tabernacle Choir" était une œuvre à lui.

Il est à noter que les officiels de la TV-ERT rejettent la responsabilité sur les Américains et que les organisateurs des Jeux ont présenté leurs excuses pour l'omission dans tous les programmes du nom de Theodorakis.".

d'après: USA TODAY
13.02.2002 - Transmis par Héraclès Galanakis

Rem.: Theodorakis n'est pas seulement fäché contre la TV-ERT, mais en particulier contre les USA et les responsables de Salt Lake City et pense même à des poursuites judiciaires, les droits d'auteurs ayant été violés de manière flagrante, surtout qu'il avait donné son accord et qu'il avait même mis son oeuvre gratuitement à disposition des organisateurs.

Son mécontentement s'explique du fait que ni son nom ni celui de son oeuvre n'ont été mentionnés et diffusés, au contraire de tout le reste du programme.

Qu'il s'agisse d'un simple... "oubli" peut donc être mis en doute, d'autant plus que Theodorakis s'était auparavant prononcé à plusieurs reprises contre la guerre en Afghanistan et qu'on constate quotidiennement que les Etats-Unis se croient tout partout permis. (GW)





| Printer-friendly page | Send this article to a friend |